la kinésithérapie 

LA KINÉSITHÉRAPIE EST UNE DISCIPLINE PARAMÉDICALE PRÉVENTIVE OU THÉRAPEUTIQUE

Le kinésithérapeute intervient afin de remédier à des troubles fonctionnels de nature musculo-squelettique, neurophysiologique, respiratoire, cardiovasculaire et psychomotrice.

Elle utilise un grand nombre de techniques dans le but de donner ou de rendre à un sujet le geste et la fonction des différentes parties du corps.

Les techniques de cette thérapie par le mouvement (du grec kinesis, mouvement et therapeia, soin), sont regroupées en deux grandes familles qui agissent sur l’organisme en lui imprimant des mouvements passifs ou actifs :

  • La kinésithérapie passive fait appel à des techniques manuelles et instrumentales. Le sujet est passif et reçoit le travail du praticien.
  • La kinésithérapie active utilise différentes techniques de tonification musculaire.
    Le sujet est actif et effectue par lui-même les exercices proposés, contrôlés et dirigés par le praticien : exercices musculaires aidés ou exercices avec résistance, travail de l’équilibre, de la coordination…

la kinésithérapie 

LA KINÉSITHÉRAPIE EST UNE DISCIPLINE PARAMÉDICALE PRÉVENTIVE OU THÉRAPEUTIQUE

Le kinésithérapeute intervient afin de remédier à des troubles fonctionnels de nature musculo-squelettique, neurophysiologique, respiratoire, cardiovasculaire et psychomotrice. Elle utilise un grand nombre de techniques dans le but de donner ou de rendre à un sujet le geste et la fonction des différentes parties du corps. Les techniques de cette thérapie par le mouvement (du grec kinesis, mouvement et therapeia, soin), sont regroupées en deux grandes familles qui agissent sur l’organisme en lui imprimant des mouvements passifs ou actifs :
  • La kinésithérapie passive fait appel à des techniques manuelles et instrumentales. Le sujet est passif et reçoit le travail du praticien.
  • La kinésithérapie active utilise différentes techniques de tonification musculaire. Le sujet est actif et effectue par lui-même les exercices proposés, contrôlés et dirigés par le praticien : exercices musculaires aidés ou exercices avec résistance, travail de l’équilibre, de la coordination…

Méthodes

la rééducation

Définition

La rééducation consiste, par des soins corporels et des exercices patiemment répétés, à retrouver l’usage complet de ce qui a momentanément été détérioré par une blessure.

Elle consiste également à apprendre à utiliser au mieux les fonctions restantes à la suite d’un traumatisme, d’un accident, ou de maladies qui diminuent les possibilités.

Les indications

  • La récupération après une blessure cicatrisée.
  • La rééducation après un traumatisme responsable d’une perte de fonction (amputation, enraidissement), ou un accident neurologique (accident vasculaire cérébral , coma ).
  • La réadaptation à l’effort en cas d’insuffisance cardiaque , d’insuffisance respiratoire;
  • Rééducation post-opératoire :
    • dans le cas de pose de prothèses,
    • d’une ablation de matériel d’ostéosynthèse (plaques, vis, prothèses…),
    • de ligamentoplastie (croisé du genou),
    • curetage ganglionnaire (cancer du sein),
    • etc.

Les soins des mains du kinésithérapeute

  • Les massages;
  • Les étirements et mobilisations douces pour retrouver l’amplitude des mouvements, aider à l’échauffement avant les exercices, et ensuite pour la récupération.

la physiothérapie

la physiothérapie

La cryothérapie

Elle consiste à appliquer du froid, soit en spray, soit avec des serviettes mouillées d’eau froide, ou des poches de glace (en protégeant la peau avec un linge).

Les effets sont antalgiques (en agissant sur la conduction de l’influx dans les nerfs sensitifs), anti-inflammatoires (en diminuant l’activité des réactions cellulaires après l’application), et décontracturants (en diminuant les tensions musculaires).

La thermographie par infrarouge

Les infrarouges sont une fréquence de la lumière invisible qui est générée naturellement par le soleil.

La thérapie par rayonnement infrarouge est un type de thérapie à faible énergie qui tire parti de la chaleur générée par les ondes de l’extrémité du spectre infrarouge.

La thérapie par lampe infrarouge thérapie alternative sûre et naturelle peut être utilisée dans le traitement de divers problèmes de santé tels que l’arthrite, les douleurs et spasmes musculaires et la raideur des épaules ou des articulations.

Les ultrasons (de moins en moins utilisés)

Par leurs mini-ondes de choc dont on règle la force et la fréquence, les ultrasons ont une action anti-inflammatoire et antalgique dès les premières séances, et à la longue contre la fibrose.

On les utilise sur les tendinites , les séquelles fibreuses et douloureuses sur les muscles, les ligaments, parfois les claquages musculaires plus récents pour aider à la cicatrisation.

TARIFS

Ostéopathie

60€

Les soins d’un ostéopathe professionnel qui remplit les conditions imposées par les mutualités donnent droit à un remboursement par les mutuelles. … En moyenne, un remboursement est possible pour 6/10 séances par an (de 10 à 15 € par séance).

Kinésithérapie

Variable

L’INAMI fixe le montant du remboursement des prestations de kinésithérapie.

Votre kinésithérapeute peut vous donner les explications souhaitées.

Myothérapie

30€

30€ pour une durée de 30 minutes de traitement + 20 minutes de repos.

Pas de remboursement par les mutuelles.

tarifs

Ostéopathie

60€

Les soins d’un ostéopathe professionnel qui remplit les conditions imposées par les mutualités donnent droit à un remboursement par les mutuelles. … En moyenne, un remboursement est possible pour 6/10 séances par an (de 10 à 15 € par séance).

Kinésithérapie

Variable

L’INAMI fixe le montant du remboursement des prestations de kinésithérapie.

Votre kinésithérapeute peut vous donner les explications souhaitées.

Myothérapie

30€

30€ pour une durée de 30 minutes de traitement + 20 minutes de repos.

Pas de remboursement par les mutuelles.